Le quatrième Chakra: Anahata ou “son non frappé”

Le quatrième Chakra: Anahata ou “son non frappé”

Le quatrième chakra porte le nom Sanskrit de Anahata, c’est le chakra du cœur.
Son nom signifie “non battu”, en raison de sa relation avec le cœur, qui palpite même si rien ne le frappe. Son rythme correspond au rythme de l’univers.
C’est un centre d’énergie cardinal, se trouvant à mi chemin entre les chakras plus hauts qui sont spirituels et ceux plus matériels qui se trouvent en bas, c’est le pont de la transformation du corps en esprit.
C’est “le centre du pardon”; c’est la source du véritable amour et de tout sentiment.

Sa couleur est le vert, son élément c’est l’air et l’organe sensoriel correspondant c’est la peau qui recouvre le corps, les organes d’action sont les mains.

Anahata préside aux fonctions du cœur, du système circulatoire, du sang et du système respiratoire, c’est le siège du prana.

Méditer sur Anahata rend conscient de l’amour, de la compassion, de la joie, ça permet de devenir capable d’amour inconditionnel. La vérité sacrée connue à travers le chakra du cœur est “accepter l’autre pour ce qu’il est, sans chercher à le changer”;

Dans le corps humain il se situe au centre de la poitrine, dans la cage thoracique. Il est en fait relié au coeur, aux poumons, au système circulatoire et au thymus, la glande qui contrôle le système immunitaire.
Si ce chakra est bloqué, on est hésitant, en proie au remords et à la panique, on est possessif et on a peur d’être refusé.
Quand Anahata est équilibré nous sommes spontanés et directs dans la communication, capables de transmettre des émotions et des sentiments, sensibles à ce qui est beau, juste, équilibré.
Le troubles physiques liés à ce centre d’énergie sont l’infarctus, l’asthme, le cancer aux poumons et au sein.

Les asanas qui aident à activer Anahata sont parmi celles qui ouvrent la poitrine, comme Matsyasana (poisson), Eka Pada Rajakapotasana (Pigeon), Ustrasana (chameau) et la torsion purifiante de Parivrtta Utkatasana (la chaise en torsion).

Centrez vous sur cette magnifique et puissante source d’énergie pulsante. Essayez de pardonner à vous mêmes et de pardonner aux autres. Tombez amoureux, dans tous les sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *